Nos attraits

Les chutes Kempt

Les ententes de droits de passage étant échues, le sentier des chutes Kempt est présentement fermé au public jusqu’à nouvel avis. Merci de votre compréhension.

Les chutes du chemin Kempt, une balade de 30 minutes le long d’un ruisseau dans une coulée enchanteresse vous mène au pied d’une magnifique chute. Accessible toutes les saisons, mais en raquettes l’hiver à vos risques. Les chutes Kempt se trouvent à 3,2 km de la route 132 sur le chemin Kempt. C’est d’ailleurs ce chemin qui leur a donné leur nom. Le chemin Kempt est bien connu des habitants de cette partie de la Gaspésie, puisqu’il a constitué la première voie permettant de relier par voie terrestre le St-Laurent aux provinces maritimes.

À l’entrée du site, vous trouverez sur place une installation sanitaire ainsi que pour vous reposer ou pour vos pique-niques une table avec un toit à l’abri du soleil ou encore de la pluie. Vous serez enchantés par le décor naturel qu’offrent les chutes.

Photos panoramiques des chutes Kempt

Les chutes Kempt

Les chutes Kempt

Chute1

Sentie1

Le sentier ornithologique

Le sentier ornithologique est situé tout près du sentier des chutes Kempt à 300 mètres de plus à votre gauche toujours sur le chemin Kempt. Un air de stationnement est disponible pour le stationnement des autos. Le sentier boisé longe en grande partie la rivière Kempt qui est d’une beauté remarquable avec son eau limpide. Pour ceux qui aiment taquiner la petite truite, la pêche à la truite avec permis y est praticable en saison estivale.

Le sentier ornithologique

Sentier2

Le sentier Sillars

Le sentier Sillars est parallèle à la route 132 entre Matapédia et le chemin Kempt. Le chemin Sillars est balisé route verte d’une distance de 2,23 km. Les adeptes de vélo y retrouveront un emplacement de camping pour une tente avec table de pique-nique et installation sanitaire (toilette chimique) et poubelle à proximité du ruisseau Moffat. Dans un décor enchanteur, vous y retrouverez un sentier pédestre d’une longueur d’un kilomètre avec une vue de la rivière sur un magnifique belvédère.

Le sentier Sillars

Sentiers Sillars

Le centre d’interprétation du chemin Kempt

L’exposition se veut un voyage dans le temps, entrez dans l’univers du premier chemin terrestre liant toute la région du fleuve St-Laurent aux provinces maritimes. Divisé de façon à parcourir différents chemins, les visiteurs pourront s’imprégner de ce riche héritage et apprécier les documents, images et objets recueillis depuis plusieurs années par les bénévoles du groupe Héritage Chemin Kempt.

L’exposition est logée dans l’ancienne église St-John United construite en 1953, fermée au culte en 1995; elle ouvre ses portes en tant que Centre d’interprétation du Chemin Kempt en 2000. Il jouit d’un emplacement exceptionnel sur le chemin Kempt en bordure de la route 132.

Nous y retrouvons également une boutique d’artisanat et au sous-sol une importante collection de photos, de cartes, de documents historiques et d’artéfacts recueillis au fil des ans. Il y a notamment d’anciennes cartes mondiales utilisées à l’école du village exproprié de St-Fidèle-de-Restigouche, et des objets de l’église précédente originale construite en 1861, des certificats de mariage, décès et naissances des familles pionnières anglaises du Restigouche de 1830 à 1925.

Le centre est ouvert gratuitement en saison estivale et l’interprétation y est bilingue.
Cliquer ici pour le lien du site d’Héritage chemin Kempt : Héritage Chemin Kempt Centre d'interprétation Exposition H artéfact 107

La bataille de la Ristigouche

La dernière bataille navale entre la France et l’Angleterre.
La flottille était composée de trois navires: le Machault, le Bienfaisant et le Marquis de Malauze. Ils étaient envoyés de France avec des ravitaillements et troupes pour appuyer les forces françaises postées sur le fleuve St-Laurent.
Les Anglais étaient sur un pied d’alerte pour prévenir l’arrivée de ravitaillements à Québec. En apprenant la présence des navires Français dans l’estuaire de la Ristigouche, l’Angleterre prépara l’attaque.
La bataille qui s’ensuivit fait aujourd’hui l’objet d’un musée à Pointe-à-la-Croix. Cliquer ici pour le site du lieu historique de la Bataille de la Ristigouche: La bataille de la Ristigouche
Voir aussi Collections (en anglais seulement)

Bataille-de-la-Ristigouche

Vue extérieure du site

GiraudaisDangeac

Parc Bataille de la Ristigouche

Courtoisie Parcs Canada

Nos attraits à proximité

Centre d’interprétation de La Petite-Rochelle

La maison Young, datant de 1830, est une maison construite en bois pièce sur pièce avec assemblage en queue d’aronde typique d’architecture de la colonisation. Cette maison s’élevait à Escuminac. Elle fut déménagée sur son site actuel à Pointe-à-la-Croix en 1983 et a servi de bureau d’information touristique jusqu’en 2000. De 2000 à 2008 la maison Young devient le Centre d’interprétation de la Maison Young et en 2009 la Maison Young porte le nom de Centre d’interprétation de la Petite Rochelle.

Le village de la Petite-Rochelle a été créé dans le temps de la déportation des Acadiens et a existé de 1758 à 1760. Il y habitait de 1200 à 1500 personnes avant que les Britanniques mettent le feu au village lors de la Bataille de la Ristigouche en 1760.

Ce centre nous fait connaître l’histoire des Acadiens et ce qu’ils ont souffert dans les années de crise et de guerre.

Centre-interpretationPetiteRochelle2

PetiteRochelle

Belvédères et Chutes

Ce qui caractérise notre région, c’est la nature sauvage accessible. Sans y être un parc, les habitants y ont créé un environnement humanisé et préservé, caractérisé par un paysage agroforestier entre vallées et plateaux, le tout sillonné par de jolies routes de campagne. Depuis plusieurs années, les municipalités y ont aménagé différents sites facilement accessibles aux visiteurs, lieux dont la beauté fut longtemps gardée secrète. Aujourd’hui, photographes, auteurs de guides et films spécialisés viennent en ces lieux pour immortaliser un point de vue ou une émotion de liberté.

  • Belvédère de la montagne à Pointe-à-la-Croix
  • Belvédère des Deux-Rivières à Matapédia
  • Belvédères Horizon de Rêve à Saint-Alexis-de-Matapédia
  • Chutes Robitaille à Saint-Alexis-de-Matapédia
  • Les trottoirs de bois à Saint-François-d’Assise
  • Chute à Picot à Saint-André-de-Restigouche
  • Tour d’observation 360° au rang Lagacé à Matapédia
  • Le soleil d’Or à l’Ascension-de-Patapédia

Un projet de très grande envergure nommé «Route des Belvédères» est sur le point de se réaliser. Présentation du projet : Route des Belvédères

Information touristique

Bureau régional d’information touristique de Pointe-à-la-Croix
(Ouvert de la mi-mai à la mi-octobre)
2000, boulevard Inter-Provincial
Pointe-à-la-Croix,Qc, G0C 1L0
Téléphone : 581 352-1001
Courriel : infopalc@globetrotter.net

Association touristique régionale de la Gaspésie
1020, boulevard Jacques-Cartier
Mont-Joli, Qc, G5H 0B1
Téléphone : 418 775-2223
Télécopieur : 418 775-2234
Site internet : Association touristique régionale de la Gaspésie
Courriel : info@tourisme-gaspesie.com

Tourisme Québec
Sans frais : 1 877 266-5687